Transcription intégrale du message de
l’Organisation des Femmes Cabindaise
depuis l’interieur du Cabinda

Cabinda , le 26 Octobre 2000

 
 La situation des refugiés Cabindais est délicate apartir du Congo Brazzaville, dans la journée du 21 Octobre un grand nombre des réfugiés ont été alistés pour regagner le Cabinda forcement par quelques élements travaillant pour l’UNHCR.
Ils sont:

Mr. DIDIER officier du bureau UNHCR de Pointe-Noire
Mr. FLORENTIN chaufeur chargé pour la communication

Il nous semble que le UNHCR au Congo Brazzaville ne respecte pas les droits humains ni des refugiés et surtout pour les enfants. Il ya dejá l’esprit de corruption, Luanda est entreint de jouer son rôle sur l’argent. Des grandes sommes d’argents remplicent les poches de Didier et Florentin il se mettent eux même á la tête de escorter les véhicules jusqu’à Cabinda et la situation est critique puis nous nous sommes étonnés s’il est vrais que le UNHCR dans son programme d’action travail ainsi?

Cependant, si ces deux sujets continuent a travailler de cette manière nous dirons qu’ils sont des politiciens et tout ce qu’ils peuvent subir sera au regard de l’UNHCR. Ils doivent savoir que nous sommes en guerre, ils veulent risqués leurs vies sur le sang des Cabindais. Cherchez à denoncer ces effets car pour la prochaine le mal touchera l’organisation

Pour l’Organisation des Femmes Cabindaises

Lombolombo
Cabinda


MENU - INDICE